Minéralogie

Lors de sa création en 1809, la faculté des sciences de Montpellier est la seule faculté, avec celle de Paris, à être dotée d’une chaire de minéralogie. Une attention importante est portée à l’accroissement et à la qualité des collections de cet enseignement. En plus des premiers spécimens mis en dépôt par la ville en 1811, les professeurs s’appliquent à compléter ce fonds par le biais d'échanges, de dons et d'achats.

De 1904 à 1927, une seconde chaire de minéralogie est créée avec à sa tête Pierre Curie (1855-1941), frère de Jacques Curie.

Au XXe siècle, la collection dépend du laboratoire de minéralogie et cristallographie, sous la direction de Pierre Chatelain. En 1974, il est remplacé par le Groupe de Dynamique des Phases Condensées, un laboratoire de physique. La collection est alors placée sous la responsabilité de Monique Brunet qui assure, avec Pierre Delord, l’enseignement de la cristallographie et de la minéralogie destiné aux étudiants de géologie. Cette collection est principalement utilisée pour l’enseignement.

Aujourd’hui, la collection de minéralogie est constituée d’environ 3000 échantillons de divers types et de diverses tailles. Une partie de la collection comprenant environ 500 échantillons est encore utilisée pour les travaux pratiques et dirigés à destination des étudiants.

Filtre 
Illustration Espèce Numéro d'inventaire Description
Calcite UM.MINE.412

Deux groupes de calcite sablonneuses montrant un faciès de rhomboèdres agrégés

Arsenopyrite UM.MINE.413
Stibine UM.MINE.414
stibine UM.MINE.415
pyrite UM.MIN.403