• La chronique de Vincent : les minéraux moches PART 5
    La chronique de Vincent : les minéraux moches PART 5

     

    Ils sont moches mais utiles pour la société à l'exemple des minéraux contenus dans les terres minières du massif des Corbières (Aude, France) est constitué de terres minières : plomb, argent, cuivre, fer, barytine, exploités depuis les Romains et sources d'intenses tensions entre les seigneurs médiévaux pour la possession de ces richesses. Il forme aujourd’hui, du fait de cette exploitation, un véritable gruyère. L'extraction la plus récente, la barytine, a été arrêtée dans les années 1980 au Montauch. D'autres réserves de ce minéral dorment encore dans ce territoire. Ce n’est pourtant pas au sulfate de baryum auquel je vais m’intéresser mais à un gisement complexe.

    Ecrit le vendredi, 13 décembre 2019 16:05 En savoir plus...
  • "Feuilles d'herbes", une exposition, des animations
    "Feuilles d'herbes", une exposition, des animations

     

    Comme rien ne vaut une exposition agrémentée de petites et grandes histoires, le service du Patrimoine Historique vous propose plusieurs visites afin de découvrir l'histoire de l'illustration botanique. Des chercheurs et artistes se retrouvent et croisent leur point de vue sur ces dessins, aquarelles et gravures!

    Ecrit le mercredi, 14 novembre 2018 11:36 En savoir plus...
  • [La chronique de Vincent] Au fond du Semnon !
    [La chronique de Vincent] Au fond du Semnon !

     

    J'ai longtemps voulu être prospecteur minier, absorbé par la quête, quasi alchimique, du métal, mais le destin en a décidé autrement. Que voulez-vous ? Quand on passe son enfance à lire les publications du Bureau de Recherches Géologiques et Minières, on rêve pendant de longues années de découvrir, au détour d'un coup de marteau, le brillant filon au tréfonds de l'obscurité. J'ai cependant réalisé ce rêve d'enfant en 2003, à la mine d'antimoine du Semnon, sur la commune de Martigné-Ferchaud dans l'Ile et Vilaine, en compagnie de mon ami Eric Gloaguen, lui-même prospecteur au BRGM ! Cette fois-ci, j’étais présent pour collecter de la stibine, un de mes minéraux fétiches, accompagnée d'un autre minéral, l'arsénopyrite. Mais avant de conter cette aventure, évoquons l'histoire minière du Semnon et de ses minéraux !

    Ecrit le jeudi, 25 octobre 2018 16:26 En savoir plus...
  • Stages 2019 sur les collections patrimoniales : Inventaire / gestion bases de données
    Stages 2019 sur les collections patrimoniales : Inventaire / gestion bases de données

    Le service du Patrimoine Historique de l'Université de Montpellier (UM) qui est en charge de la gestion, la conservation et la valorisation des collections de l'UM propose deux stages conventionnés entre février et juin 2019. Notre équipe recherche plus particulièrement deux profils intéressés par le patrimoine scientifique et technique contemporain et l'anatomie.

    Ecrit le jeudi, 18 octobre 2018 15:37 En savoir plus...
  • L'écorché "Le Bêcheur" prêté au MET de New York, bientôt de retour !
    L'écorché "Le Bêcheur" prêté au MET de New York, bientôt de retour !

     

    Parti en mars dernier pour une exposition temporaire au MET de New York, l'écorché d'Alphonse Lami, dit "Le Bêcheur", sera bientôt de retour au conservatoire d'anatomie en version restaurée ...

    Ecrit le mardi, 31 juillet 2018 15:16 En savoir plus...
  • La chronique de Vincent : Spéciale bac philo !
    La chronique de Vincent : Spéciale bac philo !

    « Qui ne s'est émerveillé des volutes d'une flamme, des formes extraordinaires que la croissance cristalline donne aux flocons de neige?" prononçait le grand physicien français Philippe Nozières lors de sa leçon inaugurale au Collège de France le 16 décembre 1983. Les cristaux fascinent par la perfection de leur forme et de leur géométrie. Cette réaction se retrouve chez les enfants qui découvrent pour la première fois un simple cube de pyrite : « C’est naturel ça ? Ce n’est pas possible ! Ça a été taillé ! ». Les minéraux acceptent-t-ils le défaut dans ce qui semble être une tyrannie de la perfection ? Le scientifique se demande alors si le cristal est xénophobe comme l‘indique son étymologie grecque : a t'il peur de l'étranger, de l’autre - sentiment bien courant chez les êtres vivants, à l'échelle d'un organisme ou de groupes sociaux. Le cristal inanimé est-il plus tolérant ? (Oui, oui, on vous laisse bien évidemment trois heures pour répondre !)

    Ecrit le lundi, 30 juillet 2018 15:45 En savoir plus...
  • Sauvons l'Herbier!
    Sauvons l'Herbier!

     

    Des insectes ravageurs attaquent la collection botanique de l’herbier de Montpellier. Ce bijou du patrimoine, comptant parmi les plus grands herbiers au monde, est fortement menacé. Les dégâts seront catastrophiques si nous n’agissons pas immédiatement. L’herbier de Montpellier fait l’objet d’une surveillance constante, afin de détecter immédiatement toute attaque d’insecte. En cas de doute, et systématiquement pour les nouvelles arrivées, les plantes sont placées pendant plusieurs jours dans de grands congélateurs pour détruire les larves et adultes. Pour autant, un traitement désinsectisant de plus grande envergure doit être effectué de temps en temps. Et c’est aujourd’hui qu’il faut intervenir ! Aidez-nous dès maintenant à sauvegarder l’herbier en permettant à une société spécialisée de traiter les six étages, sans déplacer les échantillons.  

    Ecrit le mercredi, 11 juillet 2018 09:00 En savoir plus...
  • La chronique de Vincent : Entre ombre et lumière !
    La chronique de Vincent : Entre ombre et lumière !

     

    Le mineur est sans cesse tiraillé par l'ambivalence et la complémentarité de la lumière du soleil et des ténèbres des profondeurs telluriques. Dans une région où la culture minière est forte et le mineur a un rôle important, cette dualité façonne des pans entiers de la culture. En Saône-et-Loire non loin de Mâcon, plus précisément à Romanèche-Thorins, comme le rappelle un message écrit en 1902 sur une vieille carte postale "Deux ouvriers distincts habitent ce village : l'un sous le sol miné travaille dans le noir; l'autre en pleine clarté du matin jusqu'au soir se penche sur la vigne et pioche avec courage." A la lumière s’étendent donc les beaux vignobles du mâconnais qui donnent le célèbre cru de vin rouge du Moulin à Vent et sous les pieds "le sol miné". Car la mine est là ou plutôt était là du début du XIXe siècle aux prémices du XXe.

    Ecrit le mardi, 12 juin 2018 16:38 En savoir plus...