Physique

La collection de physique de l’Université Montpellier 2 est représentative de l'histoire de l'enseignement, des sciences et des techniques du XIXe et du début du XXe siècle.

Nature de la collection et nombre d’objets
Cette collection de physique comprend de nombreux instruments permettant d'étudier, lors des travaux pratiques, des domaines variés tels que l'optique, l'électricité, l’électromagnétisme ou encore l'acoustique. Elle compte environ 300 objets dont 200 inventoriés.


Histoire
Une riche collection de physique, issue des saisies révolutionnaires, est mise en dépôt à la faculté des sciences de Montpellier par la ville en 1811. Seuls quelques objets sont encore conservés aujourd'hui mais cette collection initiale a été enrichie tout au long des XIXe et XXe siècles par les professeurs titulaires de la chaire de physique. Le Pôle Patrimoine scientifique est aujourd'hui le gardien de plusieurs centaines d'objets de physique acquis dès l'installation de la faculté en 1810. Ils permettaient aux étudiants de disposer d'instruments des plus modernes pour leurs travaux pratiques.

État d’avancement de l’inventaire
L’inventaire complet de la collection de physique de l’UM2 est en cours.

Filtre 
Illustration a Titre Numéro d'inventaire Fabricant Description Auteur modification
Loupe, vue d'ensemble, Darlon Opticien, ©UM Loupe UM.PHYS.136a DARLON OPTICIEN, PARIS

La loupe est composée de deux loupes mises fac à face, et assemblées par une monture en laiton et autre métal.

Support à loupe, vue d'ensemble, ©UM Support à loupe UM.PHYS.136b

Le support à loupe permet d'installer une loupe. Ce support est muni de vis qui permettent d'enserrer la loupe. A sa base, d'autres vis permettent de régler la hauteur de l'objet.

Tube de Coolidge à radiateur, vue d'ensemble 1, Gaiffe-Gallot-Pilor, ©UM Tube de Coolidge à radiateur UM.PHYS.193 GAIFFE-GALLOT ET PILON

Le tube de Coolidge à radiateur, fabriqué par GAIFFE-GALLOT ET PILON est composé d'une ampoule en verre prolongée de chaque côté par deux tubes, également en verre. La cathode (sur la partie haute du tube) est constituée par un filament de tungstène enroulé en spirale. Elle est placée à l'intérieur d'un cylindre de molybdène et prolongée par une partie concave. L'anode est un bloc de tungstène, refroidie par un radiateur. Ces deux éléments que sont l'anode et la cathode, sont séparés d'une certaine distance afin que le faisceau d'électrons émis par la cathode, converge vers l'anode.

Manipulateur système morse, vue d'ensemble, première moitié du XXème siècle, ©UM Manipulateur télégraphique : émetteur UM.PHYS.122

Le manipulateur système morse repose sur un socle en bois. Il comprend un levier métallique basculant sur un pivot et trois connexions. Les deux vis en laiton situées sur le dessus du levier permettent de régler la dureté ou la souplesse du contact.

Appareil de la force centrifuge, DELEUIL, vue d'ensemble, deuxième moitié du XIXème siècle, ©UM Appareil de la force centrifuge UM.PHYS.134 DELEUIL

L'appareil de la force centrifuge, fabriqué par DELEUIL, repose sur un socle en bois. Deux roues horizontales tournent grâce à un système mécanique. La mise en mouvement de ces deux éléments se fait par une courroie s'enroulant sur ces deux roues. Une manivelle permet d'enclencher ce système.