lundi, 30 janvier 2017 09:57

Et toi mon coeur pourquoi bats-tu?

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Dernière ligne droite avant l'ouverture de l'exposition "Prodiges de la nature, les créations du Dr Auzoux (1797-1880). Collections de l'Université de Montpellier" le 1er février à l'espace Dominique Bagouet. À cette occasion, nous vous proposons de découvrir l'histoire de la série de modèles pédagogiques des cœurs.

 

Cœurs et vaisseaux de crocodile, de serpent, de tortue, de dugong et d’huître. Cœurs et branchies de carpe, de doris, de sèche et de moulette.

XIXe siècle

Carton-pâte, métal

AUZOM19 à AUZOM26 et AUZOM54, classés MH le 05/10/2004

Conservatoire d’anatomie, Faculté de médecine de l’Université de Montpellier

 

 

 

L’anatomie comparée tient une part importante dans l’œuvre d’Auzoux. Il a créé plusieurs séries de modèles anatomiques déclinant un même organe chez des représentants types, choisis pour illustrer les différentes branches de la classification animale.

Ainsi, dans son catalogue de 1845, Auzoux propose une grande « collection d’organes, propres à montrer comment s’opèrent, dans toute la série animale depuis l’homme jusqu’au zoophyte, les fonctions de la digestion, de la circulation, de l’innervation et de la respiration. » [1]. Il est alors possible d’acquérir séparément chaque série thématique, ou la collection complète pour 1.000 F. Dans le catalogue de 1858, cet ensemble est proposé en tant que collection d’« anatomie comparative ».

Cette série de neuf modèles anatomiques de cœurs d’animaux permet de comparer non seulement la structure de l’organe circulatoire chez les différentes espèces, mais également son fonctionnement. En effet, Auzoux a choisi d’utiliser le code couleur rouge et bleu pour représenter le sang riche ou pauvre en oxygène qui circule dans les artères et les veines [2]. Dans ses Leçons élémentaires d’anatomie et de physiologie humaine et comparée, Auzoux illustre la 6ème leçon sur « la circulation dans la série animale » par des dessins reprenant exactement les différents cœurs en carton-pâte [3].

 

Cet article a été rédigé par Laura Morazzani, chargée de collections muséales au Service du patrimoine historique de l'Université de Montpellier.



[1] Catalogue de vente annexé au Tableau synoptique du cheval, Auzoux, Paris, 1845.

[2] Grob Bart, The world of Auzoux : Models of man and beast in papier-mâché, Museum Boerhaave, Leiden, 2000, p.37.

[3] Auzoux, Louis Thomas Jérôme, Leçons élémentaires d’anatomie et de physiologie humaine et comparée, 2ème édition, Labbé éditeur, Paris, 1858, p.175-183.

Lu 106 fois Dernière modification le lundi, 30 janvier 2017 12:09